Crise antinuke _ brèves du 26 avril 2026

Manif anti-nucléaire à Gösgen

#microfiction

Wellington – 06.00

L’équipe scientifique néo-zélandaise qui annonçait hier une avancée majeure dans leur recherche, a communiqué dès l’aube ses résultats. Nous savions déjà qu’il s’agit d’une bactérie qui modifie l’humeur. Elle a contaminé la quasi totalité de l’humanité très rapidement. Extrêmement volatile, elle se serait propagée par la vapeur d’eau émise par la respiration. On soupçonnait que le patient zéro était venu de Guyane française. C’est confirmé ! L’ingénieur quadragénaire rentrait à Paris le 11 mars dernier. Les premiers infectés se trouvaient dans le même avion. C’est pourquoi la capitale a été contaminée en quelques heures.

Lire la suite