écovillage – problématiques repérées

[en chantier]
Page dédiée aux problématiques repérées lors d’entrevue avec plusieurs habitants possibles de l’écovillage pour
  • hackers et makers nomades ;
  • permaculteurs et artisans semi-sédentaires ;

maison bois

Semi-sédentaires permaculteurs et artisans

  • Participation aux travaux : il est parfois difficile de participer à des travaux collectifs, jardinage, construction, bricolage, entretien ;
  • Geeks : les hackers, développeurs nomades peuvent sembler déconnectés des autres personnes;
  • Nature et culture : les hackers, développeurs, programmeurs nomades peuvent sembler déconnectés de la nature, avoir une culture trop citadine, inadaptée ;
  • Charte : nécessité d’une organisation claire pour les responsabilités, les prises de décisions, le fonctionnement ;
  • Participation financière : nécessité de règles claires de contribution/dépenses ;
  • Agilité : permettre l’adaptation de la charte, des règles ;
  • Rôles : nécessité de rôles d’animateurs, de concierges, chacun devant pouvoir jouer ces rôles, rééquilibrer le groupe si besoin, changer les rôles, trouver les rôles manquants ;
  • Equilibrer : répartir les sollicitations, les temps et la nature des travaux ;
  • Tolérance : devoir de non-rejet, respect, peut-être avec jugement mais sans condamnation ;
  • Motivations : quelles sont les motivations profondes de chacun ;
  • Voyager, s’informer : savoir se remettre en question, aller voir ailleurs ;
  • Trolls : les nomades sont un flux qui apporte la diversité, les trolls sont un entraînement pour les choses graves (comme un vaccin, le système doit être un peu attaqué pour être efficace) ;

Nomades hackers et makers

  • Argent : les nomades n’ont pas ou peu d’argent à investir;
  • Entre-soi : les nomades peuvent s’inquiéter de l’entre-soi, car l’écovillage peut sembler faire secte ;
  • Déplacements, accès : les nomades peuvent avoir besoin de se déplacer rapidement ;
  • Internet : les nomades s’inquiètent d’une mauvaise connexion internet ;
  • Accueil : les nomades ont besoin d’un bon accueil, de confort, couchage, nourriture et sanitaire ;
  • Echanges et intimité : les nomades ont besoin de lieux et de moments d’intimité et de ressourcement, ainsi que de lieux et de moments d’échange et de partage ;
  • Participation à l’écovillage : en fonction du temps de séjour, service, participation à une source de revenus ;
  • Durée : importance de la durée du séjour pour éviter le cercle fermé ;
  • Présenter, informer : règles, contributions, nombre de places, durée des séjours etc.
  • Lieu fixe : intérêt d’une adresse postale ;

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer